Le CNRFP a organisé le mercredi 04 avril 2018, une animation scientifique. La présentation du Dr Lamoussa OUATTARA a porté sur des travaux de recherche effectués au CNRFP.

C’est en prélude à la soutenance de thèse de doctorat que M. Lamoussa Paul OUATTARA est passé présenter les résultats de ses travaux de recherche effectués dans le cadre du projet ANTIMAL au sein du CNRFP.

L’exposé a porté sur le thème : "étude phytochimique bio guidée pour l’identification de molécules à activité  antiplasmodiale in vitro à partir de plantes médicinales de la région des cascades au Burkina Faso". Autrement dit, il s’agissait d’investiguer de nouvelles sources de molécules antiplasmodiales efficaces contre le Plasmodium falciparum à travers les plantes utilisées par les tradithérapeutes de la région des Cascades au Burkina Faso.

L’échantillon de base a concerné 13 plantes sélectionnées sur 21 et les conclusions des travaux ont montré que trois (3) plantes étaient efficaces dans la lutte contre le paludisme. La substance responsable de l’activité contre le parasite du paludisme a été identifiée dans une plante le Terminalia avicennioides ou "faux karité" comme étant l’acide ellagique.

 

RESUME SCIENTIFIQUE

Thème : "étude phytochimique bio guidée pour l’identification de molécules à activité  antiplasmodiale in vitro à partir de plantes médicinales de la région des cascades au Burkina Faso"

Introduction : Le paludisme demeure de nos jours un problème de santé publique dû à une émergence de la résistance du Plasmodium falciparum aux médicaments antipaludiques. Il y a donc une nécessité d’investiguer de nouvelles sources de molécules antiplasmodiales efficaces contre le Plasmodium falciparum. Une des sources potentielles de molécules antiplasmodiales sont les plantes.

 

Objectifs :

  • Mener une enquête ethnobotanique auprès des tradithérapeutes de la région des Cascades,
  • Analyser l’activité antiplasmodiale des principales plantes retenues à l’issue de l’enquête ethnobotanique,
  • Procéder au fractionnement bioguidé des extraits de plantes ayant une bonne activité antiplasmodiale,
  • Déterminer l’activité antioxydante des fractions actives contre le Plasmodium falciparum
  • Isoler les constituants chimiques responsables de l’activité antiplasmodiale

Matériel et méthodes : une enquête ethnobotanique menée auprès des tradithérapeutes de santé a permis de sélectionner 13 plantes. Les extraits bruts et alcaloïdiques de ces plantes ont été soumis au criblage préliminaire de l’activité antiplasmodiale qui a été réalisée par les techniques de la pLDH et le Sybr green I. Les extraits ont été soumis au fractionnement bioguidé en évaluant leurs activités antiplasmodiale et cytotoxique in vitro sur la souche K1 résistante à la chloroquine, la pyréméthamine et la proguanil et sur les cellules HepG2 et CHO en utilisant la technique du bromure de 3-[4,5-diméthylthiazol-2-yl]-2,5-diphényltétrazolium  (MTT) afin de calculer l’index de sélectivité (IS). L’activité antioxydante a été évaluée en utilisant les méthodes de la DPPH, ABTS et FRAP. Les méthodes chromatographiques et de spectrométrie de masse et de résonance magnétique nucléaire ont permis de déterminer les structures des molécules isolés.

Résultats : Au total, 21 plantes ont été recensées et 13 plantes ont été sélectionnées à l’issue des enquêtes ethnobotaniques après une revue de la littérature scientifique.. Les extraits de 6 plantes ont présenté une bonne activité antiplasmodiale par la première technique de la pLDH. Parmi ces 6 plantes, les extraits de Terminalia avicennioides, Combretum collinum et Ficus capreaefolia étaient prometteurs et ont présenté des concentrations inhibitrices de CI50 ≤ 5 µg/ml pour plusieurs extraits.

La deuxième technique du Sybr green I a été utilisée pour analyser 31 extraits bruts des 6 plantes issues de l’enquête et les 2 plantes (Pavetta crassipes et Zanthoxylum zanthoxyloides) issues de nos études antérieures.

Six (6) extraits bruts ont présenté une très bonne activité (CI50 ≤ 5 µg/ml), six (6) ont présenté une activité modérée (5 < CI50 ≤ 10 µg/ml) et les autres extraits bruts ont présenté des CI50 > 10 µg/ml. Les extraits les plus actifs ont été les extraits alcaloïdiques et dichlorométhane des feuilles de Combretum fragrans (CI50 = 3 μg/ml, CI50 = 5 μg/ml), des feuilles de Combretum collinum (CI50 = 4 μg/ml), et de l’extrait MeOH/H2O des feuilles de Terminalia avicennioides (CI50 = 3,5 μg/ml). Les extraits qui ont démontré une activité modérée sont les extraits méthanoliques de Terminalia avicennioides (CI50 = 6,5 μg/ml) de Combretum fragrans (9 μg/ml) et les extraits alcaloïdes totaux de Acacia kirkii (10 μg/ml). Les extraits actifs ont montré une faible cytotoxicité sur les 2 cellules testées. Les concentrations cytotoxiques 50 % étaient supérieures à 12,5 ce qui correspond à un index de sélectivité variant entre 2 et 28. 

Le fractionnement bioguidé de l’extrait MeOH/H2O de Terminalia avicennioides a permis de trouver une meilleure activité antiplasmodiale avec une CI50 = 3,5 µg/ml. L’extrait MeOH/H2O (80 : 20 v/v) de Terminalia avicennioides a été soumis à une extraction successive liquide/liquide avec l’acétate d’éthyle et le n-butanol. Les extraits acétate d’éthyle (AcOEt), butanoliques (BuOH) et extraits aqueux obtenus ont été testés. La fraction acétate d’éthyle a présenté la meilleure activité antiplasmodiale (7 µg/ml) et le composé responsable de l’activité antiplasmodiale a été isolé et identifié comme l’acide ellagique (CI50 = 0,2 µM, IS = 152) par un fractionnement bioguidé. Les fractions AcOEt et BuOH et aqueuse de Terminalia avicennioides et l’acide ellagique isolé avaient une bonne activité antioxydante.

Conclusion : Nos résultats confirment l’importance de l’investigation des plantes de la médecine traditionnelle comme sources de molécules antiplasmodiales. Les extraits et principes actifs de Combretum fragrans, Combretum collinum et Terminalia avicennioides de la famille des Combretaceae ont présenté une bonne activité antiplasmodiale et une bonne sélectivité. Ces plantes sont de meilleurs candidats pour les prochaines investigations afin d’isoler des molécules responsables de l’activité antiplasmodiale.

Mots clés :

Plasmodium falciparum, Phytochimie, activité antiplasmodiale, Combretum fragrans, Combretum collinum, Terminalia avicennioides, Combretaceae, acide ellagique.

 

image ADfinalLe Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP) est l’un des principaux centres de recherche du Ministère de la santé au Burkina Faso. Créé depuis 1993 dans le cadre du « projet de médecine communautaire » avec l’appui de la coopération italienne, le CNRFP a acquis depuis 1996 le statut de structure rattachée du Ministère de la Santé, et il constitue à présent l’un des piliers pour l’institut National de Santé Publique (INSP) au Burkina Faso.

Lire la suite

  • Acajou visite le CNRFP

    Les élèves du primaire s’initient à la recherche Le CNRFP a reçu dans ses locaux, le mercredi 04 avril 2018, l’école primaire Acajou à l’occasion d’une visite d’information et d’apprentissage. Ce sont des élèves enthousiasmés qui ont foulé les lieux du CNRFP pour comprendre davantage la question...

    Read more: Acajou visite...

  • AVECNET: De nouvelles moustiquaires efficaces

     AvecNet African Vector Control: New Tools De nouvelles moustiquaires à double traitement contenant de la perméthrine et du pyriproxyfène ont démontré une efficacité accrue par rapport aux moustiquaires contenant uniquement des pyréthroïdes lors d'essais sur le terrain dans une zone à forte...

    Read more: AVECNET: De...

  • CIB outillé en assurance qualité

    Les membres du CIB du CNRFP ont reçu le 05 avril 2018 une formation sur la notion de la qualité au laboratoire Le Chef de service Assurance Qualité du CNRFP, Dr Sanon Souleymane a donné une formation en assurance qualité aux membres du comité institutionnel de bioéthique (CIB). L’objectif visé à...

    Read more: CIB outillé...

  • Description du site de Balonghin

    Le Centre d’essai clinique de Balonghin est l’une des unités de recherche clinique du Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP) située dans le district sanitaire de Saponé à 50 Km au sud de Ouagadougou dans un climat Soudano-Sahélien. L’équipe du CNRFP  a obtenu dans le...

    Read more: Description...

  • DG de l’INSP installé

    Le Directeur général de l’Institut National de Santé Publique a été officiellement installé dans ses fonctions, le jeudi 25 octobre 2018, par le secrétaire général du ministère de la santé. Cette cérémonie d’installation, couplée avec celle de la Directrice générale de l’Agence nationale de régulation...

    Read more: DG de l’INSP...

  • Formation Biosécurité de l'UBM

    L’unité de biosécurité et de maintenance (UBM) du CNRFP renforce ses capacités L’unité de biosécurité du CNRFP a reçu une formation du 09 au 11 juillet 2018 au siège du CNRFP. La restitution de l’audit du laboratoire de biosécurité ainsi que la présentation des bonnes pratiques ont constitué les...

    Read more: Formation...

  • Formation en Assurance qualité

    Formation en Assurance qualité Le CNRFP renforce les compétences de ses agents en Assurance Qualité   Dans le cadre de la mise en œuvre du système de management qualité, le CNRFP a organisé le 13 mars 2018 une session de formation en assurance qualité au profit de ses agents à Ouagadougou.

    Read more: Formation en...

  • INFRAVEC2

      Paris | 18 Juin 2018   Nouveaux outils de recherche sur les insectes vecteurs Infravec2 : des ressources gratuites de lutte contre les maladies transmises par les moustiques En 2017, la Commission européenne a donné son feu vert au projet Infravec2, un fonds international financé par l’UE et mettant...

    Read more: INFRAVEC2

  • Journée mondiale palu 2018

    Le Centre national de recherche et de formation sur le paludisme a pris part à la commémoration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme le mercredi 25 avril 2018 à Kamboinsin. La journée mondiale de lutte contre le paludisme (JMLP) a été commémorée le 25 avril 2018 dans l’enceinte de...

    Read more: Journée...

  • LE CNRFP au FRSIT

      Le CNRFP présente les résultats de sa recherche Le Centre National de recherche et de formation sur le paludisme a participé à la 12ème édition du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques. La présente édition s’est déroulée du 20 au 25 octobre 2018 à la maison du...

    Read more: LE CNRFP au...

  • Lutte antivectorielle PIIVeC

    Un nouveau projet dénommé PIIVeC est né La cérémonie de lancement du projet de partenariat pour accroitre l’impact de la lutte antivectorielle au Burkina a eu lieu le jeudi 14 juin 2018  dans la salle de conférence du programme d’appui au développement sanitaire. Chaque année, près d'un million de...

    Read more: Lutte...

  • Lutte contre la dengue

    PIIVEC apporte sa contribution à la lutte Le ministère de la santé à travers le Comité de gestion des épidémies et le projet PIIVEC , un projet de lutte anti vectorielle ont tenu une rencontre le mercredi 19 septembre 2018 à Ouagadougou. L'objectif de cette rencontre était de faire le point de la...

    Read more: Lutte contre...

  • Lutte contre le paludisme

    Réunion semestrielle du comité national de pilotage du programme national de lutte contre le paludisme Le CNRFP a participé le jeudi 07 avril 2018  à la 1ère réunion semestrielle du comité national de pilotage du programme national de lutte contre le paludisme. Cette importante rencontre...

    Read more: Lutte contre...

  • MIM Dakar avril 2018

    L’UniversitéCheikh Anta Diop (UCAD) organise la 7ème édition du MIM en avril 2018. Vingt ans après la première réunion du MIM, Dakar aura une fois de plus l’honneur d’accueillir cette prestigieuse conférence sur le paludisme. Depuis 1997, L’Initiative multilatérale sur le paludisme (MIM) a...

    Read more: MIM Dakar...

  • MIRA: les moustiquaires imprégnées en question

    Les chercheurs du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme (CNRFP) se penchent sur l’impact des moustiquaires imprégnées Le CNRFP a tenu du 13 au 16 juin 2017 à Banfora, la deuxième réunion du comité de Gestion du projet Wellcome Trust MIRA. Les chercheurs ont abordé la...

    Read more: MIRA: les...

  • Mot de l'administrateur délégué Dr ZINA

    Le Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP) est l’un des principaux centres de recherche du Ministère de la santé au Burkina Faso. Créé depuis 1983 dans le cadre du « projet de médecine communautaire dans la ville de Ouagadougou » avec l’appui de la coopération italienne,...

    Read more: Mot de...

  • Nouvel Administrateur délégué au CNRFP

    Dr Lansandé Bangagné prend les rênes   Le CNRFP a connu l’installation de son nouvel administrateur délégué par intérim en la personne du Dr Lansandé Bangagné. La passation de charges a eu lieu le lundi 24 septembre 2018 au sein du CNRFP. Présidé par Dr Samba Diallo représentant Mme la Secrétaire...

    Read more: Nouvel...

  • Partenariat CNRFP-PRINCIPAUTE DE MONACO

    La Coordonnatrice pays au Consulat de Monaco visite le CNRFP Le CNRFP a reçu Mme OUOBA Ghislaine ce vendredi 4 mai 2018. Cette visite entre dans le cadre du renforcement de la collaboration entre le CNRFP et la Principauté de Monaco. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Paludisme grave »...

    Read more: Partenariat...

  • Passation de charges au CNRFP

    L’administrateur délégué Dr Innocent VALEA passe le flambeau au Dr Yacouba ZINA La secrétaire générale du ministère de la santé, Dr Francine OUEDRAOGO, a installé Dr Yacouba ZINA dans ses nouvelles fonctions. La cérémonie de passation a eu lieu le vendredi 26 janvier 2018 dans l’enceinte du centre...

    Read more: Passation de...

  • Présentation scientifique du Dr OUATTARA

    Le CNRFP a organisé le mercredi 04 avril 2018, une animation scientifique. La présentation du Dr Lamoussa OUATTARA a porté sur des travaux de recherche effectués au CNRFP. C’est en prélude à la soutenance de thèse de doctorat que M. Lamoussa Paul OUATTARA est passé présenter les résultats de ses...

    Read more: Présentation...

  • Travail de recherche au CNRFP

    L’efficacité des antipaludéens en question Le CNRFP a organisé le vendredi 08 décembre 2017 une visite du site de Niangoloko au profit du sponsor Jhpiego. L’objectif  du sponsor est de vérifier la conformité de la conduite de l’étude avec le cahier des charges. C’est dans une dynamique de...

    Read more: Travail de...

  • Visite de sites du nouvel administrateur délégué

    CNRFP : visite de travail sur les sites de recherche sur le paludisme à Balonghin, Banfora, Niangoloko et Tengréla Le nouvel Administrateur délégué du Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP), Dr Yacouba ZINA, passe en revue le potentiel scientifique et technologique de...

    Read more: Visite de...